Les combustibles de Amélie Nothomb

Publié le par Sharkie343

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47340894.jpgÉditeur : Le livre de poche

Parution : 1996

Nb de page : 89

Résumé : « La ville est assiégée. Dans l'appartement du Professeur, où se sont réfugiés son assistant et Marina, l'étudiante, un seul combustible permet de lutter contre le froid : les livres...

Tout le monde a répond une fois dans sa vie à la question : quel livre emporteriez-vous sur une île déserte? 

 Danc ce huis clos cerné par les bombes et les tirs des snippers, l'étincelante romancière du Sabotage amoureux pose à ses personnages une question autrement perverse : quel livre, quelle phrase de quel livre vaut qu'on lui sacrifie un instant, un seul instant de chaleur physiue?

Humour, ironie et désspoir s'entre-tissent subtilement dans cette parabole aux résonances singulièrement actuelles. »

 

 

________

 

Je me cherchais une petite lecture, j'hésitais entre Le livre du voyage de Bernard Weber et, bien sur, Les combustibles. Vous avez probablement devinez sur lequel s'est arrêté mon choix.

 

J'avais acheté ce livre pour mon challenge 26 livres - 26 auteurs. À la fois, c'était l'occasion de découvrir Amélie Nothomb qui, avec ce roman, ne m'a pas très charmé...

 

Pour commencer, un détail duquel je n'avais pas pris connaissance : ce sont des dialogues théâtrals. Ça ne m'a pas vraiment dérangé , mais bon. Sinon, parlons des personnages, ils sont tous fidèles à eux-mêmes et ne représentent en aucun cas des clichés, je les ai bien aimé. Ceux-ci débattent toute l'histoire durant ou presque, mais leur débat est rempli de rebondissements, d'émotions et de philosophie qui m'ont, à plusieurs reprises, fait sourire, mais pas rire ; c'est justement pourquoi ce livre ne sera pas tant mémorable que ça. Je m'avait fait croire que c'était plutôt, car je ne connaissais pas les classiques dont l'auteur parle, mais j'ai lu qu'ils étaient fictifs. Les combustibles auraient pu intéresser plus de gens si les faits auraient été réels, mais à la fois, cela démontre que le livre est adressé à un public plus vaste.

 

Donc, je compte conclure sur cet extrait qui démontre bien le cynisme/ironie présent dans cet oeuvre :

 

«Marina (avec un frisson). Je ne me séparerais pas de mes vêtements pour un empire!

Le Professeur. Ça tombe bien. On ne vous en offre pas.

Marina. Pourquoi êtes-vous si dur avec moi, Professeur?

Le Professeur (qui se lève, va vers elle, lui prend les mains et la fait se relever avec douceur, en gardant ses mains dans les siennes). Je ne suis pas dur avec vous. J'essaie seulement de vous mettre un peu de plomb dans la cervelle. 

Marina (avec un sourire). Autour de  la ville, je connais beaucoup de Barbares qui pourraient s'en charger. »

 

Vous voyez comme c'est facile de s'imaginer le jeu des acteurs ?

Publié dans Littérature belge

Commenter cet article

argali 06/07/2011 09:01


Bonjour,
Belge participant au challenge D'un océan à l'autre, je vois que vous avez une catégorie littérature belge et seulement un titre lu. Si vous cherchez à découvrir d'autres titres à lire, vous pouvez
vous rendre sur mon blog, j'en propose une vingtaine, ou chez REKA pour son challenge belge. A bientôt.


Sharkie343 02/08/2011 04:12



Je ne suis pas particulièrement intéressée par la lecture belge, mais j'irais voir votre blog avec plaisir :)



Laeti (histoires-de-livres) 11/02/2011 19:27


ben non, si c'est vite lu! Pourquoi pas!


Laeti (histoires-de-livres) 11/02/2011 19:18


Tu as raison autant que je fasse ma propre idée. j'irai voir s'il est à la bibliothèque.


Sharkie343 11/02/2011 19:25



Ne te sens surtout pas obliger, hein ? x)



Laeti (histoires-de-livres) 11/02/2011 18:14


Je n'ai jamais lu d'Amélie Nothomb et je crois que ça ne me plairait pas voyant toutes les critiques sur les blogs. Je vois que bien que celui ci bien qu'il soit théâtral, t'a quand même bien plu.
:)


Sharkie343 11/02/2011 18:58



Sur la blogosphère, ce livre est mal jugé, je trouve. À peu près tout le monde le compare avec les autres oeuvres de Nothomb. Comme je n'en ai pas lu d'autre,  j'ai un avis positif sur le
livre en tant que tel .


Je ne suis pas experte, mais  Les combustibles est si petit que ta lecture ne durera qu'une demi-heure et peut-être que tu serais surprise :)



Iluze 07/02/2011 10:29


J'ai lu beaucoup de Nothomb et je trouve que c'est le livre où on la reconnait le moins. Je ne sais pas si ça va te donner envie de poursuivre avec cette auteure ... ;)


Sharkie343 07/02/2011 23:06



Oui, j'ai lu ça dans quelques critiques. Pour l'instant, aucun de ses autres livres ne me tentent vraiment, mais je ne mets pas non plus Amélie Nothomb dans ma liste noire , à la fois, il y
a  aucun auteur qui figure dans la ma liste noire... x)