Le voleur d'ombres de Marc Levy

Publié le par Sharkie343

Éditions Robert Laffont 2010. 273 pages.

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv11732679.jpg

 

« - Maintenant, assieds-toi, il faut que l’on parle, a dit l’ombre.
Je me suis assis en tailleur sur le sol.
- Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t’en servir, même s’il te fait peur.
- Pour quoi faire ?
- Trouve pour ceux dont tu dérobes l’ombre cette petite lumière qui éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c’est tout ce que nous te demandons.
- Nous ?
- Nous, les ombres, souffla celle à qui je m’adressais.
J’ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait. »

 

________

 

 

À travers d'une longue semaine de pluie, le soleil perce. J'avais en cette belle journée un congé où j'en ai profité pour la première fois cette année de me faire bronzer avec un bon livre. Seconde première, j'ai découvert Marc Levy, cet auteur avec tant de renom dans un genre que je n'ai pas l'habitude de lire. Cet homme m'a conquis avec son roman et les lignes qui suivent le démontrent.

 

Dès les premières lignes, on est plongé dans la jeunesse d'un personnage principal sans nom - détail que je n'ai remarqué qu'à la fin. Qui dit jeunesse, dit univers de naïveté et ici de fantastique. Pour débuter par la naïveté, elle était vraiment agréable à lire, parce qu'elle n'était pas non plus à son comble. Le petit bonhomme qui nous sert de narrateur est très intelligent, il a ses craintes habituelles plus ceux du domaine des ombres, ce qui l'oblige à prendre plus des responsabillités en quelques sortes et de maturer. Il est également très compréhensif, les gestes qu'il fait sont touchants, tout au long du roman, plusieurs larmes m'ont été arrachées. En ce qui est question du fantastique, je ne m'attendais pas en voir beaucoup et mes prédictions se sont exaucés. Il est certain que c'est essentiel au récit, mais ça ne reste qu'un contexte. Comme c'est vu des yeux d'un enfant, on pourrait presque croire que ce n'est que son imagination fertile qui lui joue des tours. Bref, cette touche de magie m'a charmé.

 

Peut-être est-ce la jolie plume fluide et envoûtante de Levy qui m'a tant fragilisé vis-à-vis ce roman - si c'est vraiment le cas, je confirmerai, car je compte en lire d'autre de Monsieur! Sincèrement, je ne pleure pas si facilement habituellement, mais dans ce cas-là, juste une tournure de phrase pouvait me faire fondre. D'ailleurs du passage de l'enfance à l'âge adulte, j'ai craint perdre ce petit côté doux, mais le style est resté semblable, rien de déstabilisant, ça m'a grandement plu. Cependant, j'ai remarqué que l'auteur a passé pardessus l'adolescence, c'est dommage, car ça l'aurait pu être très riche en émotions à mon avis.

 

En ce qui est question des histoires d'amour en tant que tel, je les ai trouvées très mignonne et surtout loin d'être pathétique. Clichées et originales à la fois, elles étaient très intéressantes à suivre. Comme la fin a un lien direct avec ces relations sentimentales, je me permets de dire que ça m'a énormément ému.

 

Globalement, j'ai tout aimé. Je me suis attachée à tous les personnages. J'ai littéralement dévorée ce livre. Quand j'y repense, je ne vois aucun point négatif à cette oeuvre. Sans pour autant être un coup de coeur, je dis chapeau pour ce merveilleux roman qu'est Le voleur d'ombres!

 

Ce fût ma 8 lecture du Challenge ABC 2012 et mon premier bouleversement (le titre à l'origine de la lettre L était Shutter Island de Dennis Lehanne).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 17/01/2013 08:06

J'ai adoré l'ambiance du livre mais je regrette un peu que l'on ne parle pas (un petit peu) plus des ombres...

Sharkie343 02/03/2013 06:40



Je suis bien d'accord!



Clovis Simard 14/06/2012 21:23

Blog(fermaton.over-blog.com).No.13- THÉORÈME DE BABEL.
L'Oublie est un VOLEUR ?

Laura (Lau1307) 16/05/2012 23:13

J'adore Levy, à chacune de mes lectures je passe un très beau et bon moment. Pour ce roman, ce fut encore le cas, même que je peux dire que c'est celui que j'ai préféré. Le personnage principal m'a
beaucoup touché !

Il faudrait que je le relise !

Sharkie343 20/05/2012 21:15



Faut dire que j'ai bien choisi mon premier Lévy on dirait ;)
Allez, ouste! Va le relire haha!