Démons de Royce Buckingham

Publié le par Sharkie343

Éditeur : Castelmore

Parution VO : 2007

Parution VF: 2010

Nb de page : 221

Titre VO : Demonkeeper

Traducteur : Hélène Assens

Résumé : «Nat est devenu gardien de démons depuis que son mentor a disparu. Heureusement, la plupart de ces créatures gaffeuses sont relativement inoffensives. Enfin... à l'exception de la Bête enfermée dans la cave.
Et puis Nat a des instructions claires. Par exemple: un Gardien ne doit pas avoir de petite amie. Mais quand Sandy lui propose un rencard au centre commercial, Nat oublie ses bonnes résolutions et tout part en vrille: la maison est cambriolée et la Bête s'échappe... »

 

 

_______

 

 

C'est ma première déception du challenge 26 livres - 26 auteurs , le petit dragon m'avait charmé,  mais pas le reste apparamment. Mais, quand même, il y a des côté amusants à ce livre, je ne peux pas dire le contraire.

 

Donc, en tant qu'objet, ce roman est magnifique. Même la 4e de couverture est super, je crois que je la préfère même à la couverture... C'est pour ça que même si ma lecture de celui-ci n'a pas été comme je l'avais souhaité, je suis tout de même heureuse de pouvoir glisser cette petite merveille graphique dans ma bibliothèque.

 

Pour l'histoire, je dois avoué que j'ai bien aimé découvrir leur monde et que tous ces petites bêtes démoniaques sont vraiment attachantes. J'ai aussi aimé que les objets soit vivants ; n'est-ce pas magique des livres volants ? Il y aura peu d'occasion de voir le décès d'une lampe comme un drame ! Bref, le récit est également bien structuré , il n'y a aucune longueur, car l'action est toujours présente.

 

Maintenant, je me lance dans les reproches. Premièrement, les noms ne sont pas vraiment originals : appelé le méchant L'Homme Squelletique ou encore son favori qui se nommait Morve . Ce qui me fait penser à quand Richie parlait avec lui et qu'il appellait son ravisseur « mon pote», j'ai trouvé ça illogique même si je comprend qu'il a sa manière de parler bien à lui, j'aurais essayer de trouver quelques choses d'autre que «mon pote» à la place l'auteur. Sinon, il y aussi des passages où les mots sont répétitifs, en particuliers la partie au skate-park avec son «bowl» qu'il doit avoir écrit au moins 6 fois en 2 pages.

 

Bref, pour le reste, côté style, j'ai apprécié, mais j'ai été surpris de voir une histoire racontée d'un point de vue externe,car, je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à un récit à la première personne.

 

Pour conclure, je dirais que ce le livre, selon moi, est vraiment destiné à la jeunesse, à vous de décider si vous allez faire connaissance avec ces petits montres !

 

 

Commenter cet article